Dernier changement:23/06/2009

Un puits à Amzaourou

Dans les montagnes du Haut Atlas, près de Taroudant, se trouve le village d’Amzaourou.

Amzaourou

Le village est pourvu en eau (potable) par la rivière, Oued el Aouar. Cette rivière est alimentée par de petits torrents, situés plus haut, mais dès le mois de mai cette alimentation est très précaire et l’approvisionnement en eau est en danger. Il y a également un risque de contamination de l’eau potable. C’est pourquoi le village d’Amzaourou a besoin d’un puits pour l’approvisionnement constant et sûr.

Le bas niveau de l’eau dans l’Oued el Aouar

On a déjà lancé ce projet en 2004, soutenu par le Service de Coopération au Développement de la province du Limbourg. Une source a été localisée, mais selon toute apparence il n’y avait pas assez d’eau pour assurer une alimentation optimale.
C’est pour cela qu’on a cherché et trouvé une nouvelle stratégie.
L’eau sera pompée d’une source dans la vallée et amenée à un réservoir, situé plus haut. D’ici l’eau sera distribuée entre les différents hameaux. Mais cette manière de travailler nécessite aussi plus de moyens. Le gouvernement marocain local a déjà prêté son appui. On a également présenté une nouvelle requête auprès du Service de Coopération au Développement de la province du Limbourg.

La source

Un meilleur approvisionnement en eau diminuera les risques de contamination et améliorera ainsi l’état de santé des habitants. De plus, cet approvisionnement allège la tâche des familles obligées à aller chercher de l’eau, de ce fait plus d’enfants (notamment des filles) iront à l’école, alors qu’elles doivent encore souvent rester à la maison pour effectuer ce travail.

Le puits